accueil

Graphisme en France n°24, Exposer le design graphique, 2018

La vingt-quatrième édition de la revue Graphisme en France est parue, publiée par le Centre national des arts plastiques (Cnap). Elle traite de la question du commissariat et de l’exposition du design graphique.

Traditionnellement consacrées aux affiches ou à des graphistes en particulier, on a vu l’émergence, dans les années 1990, notamment dans le cadre de festivals et biennales de design graphique, des expositions dont le commissariat était assuré par des designers graphiques. Depuis, ces pratiques curatoriales ont fait leur apparition dans des programmes pédagogiques ou de recherche. Le déplacement du design graphique – objet fonctionnel intrinsèquement exposé puisque multiple et destiné au plus grand nombre – dans le cadre du musée ou de la galerie, interroge.

C’est à ces sujets que les contributions inédites commandées à des historiens, designers et chercheurs sont consacrées afin de contribuer à nourrir les réflexions et les recherches qui ont court au plan international. Chacun ayant, ces dernières années, mené des recherches spécifiques qui questionnent à la fois le statut des objets, les dispositifs de monstration et les questions du savoir et de la transmission qui en découlent. Par ces contributions Graphisme en France a ainsi vocation à nourrir une réflexion en cours en témoignant de pratiques et de recherches actuelles sur un sujet qui nécessite assurément de consolider ses références et ses ressources pour construire son histoire.

Ainsi, Clémence Imbert chercheuse aborde l’histoire des expositions de design graphique incluant un panorama des initiatives menées en France, Maddalena Dalla Mura, chercheuse et enseignante italienne revient sur la figure du commissaire/designer graphique en s’appuyant sur des expositions organisées dans le monde entier. Lise Brosseau, qui prépare une thèse sur les pratiques curatoriales des designers graphiques analyse leur possible impact sur la construction d’un discours spécifique. Enfin Jon Sueda, designer, enseignant et commissaire d’expositions partage ses questionnements et réflexions portés par son expérience et sa pratique.

Le design graphique de cette nouvelle édition a été confié à Camille Bonnivard, jeune graphiste formée à l’École européenne supérieure d’art de Bretagne (Éesab) de Rennes, où elle a contribué à plusieurs projets pédagogiques expérimentant la question de l’exposition du design graphique. Sa proposition joue avec les codes graphiques du catalogue d’exposition, de l’affiche, du cartel et de l’échelle. Elle a choisi d’utiliser les caractères typographiques David d’Émilie Rigaud, et Nantes de Luzi Gantenbein.

Le poster qui se déploie dans cette publication affiche les initiatives, toujours aussi nombreuses, portées par l’ensemble des lieux investis qui, partout en France, font la promotion du design graphique et de la typographie, prouvant l’existence d’un véritable réseau de diffusion que le Cnap accompagne et valorise depuis toujours.

Graphisme en France est publié chaque année à 10 000 exemplaires, disponibles gratuitement dans tout le réseau culturel français. La revue est téléchargeable sur le site de Graphisme en France, tout comme les vingt-trois numéros précédents, et sur l’application de la librairie numérique Art Book Magazine.

Graphisme en France a été lancé à l’École européenne supérieure d’art de Bretagne de Rennes le 16 mai, à cette occasion une conférence a été organisée avec les interventions de Camille Bonnivard, designer graphique de Graphisme en France 2018, Clémence Imbert, chercheuse et enseignante, Isabelle Jégo, Marjolaine Lévy et Kévin Donnot, enseignant.es à l’Éesab de Rennes et Véronique Marrier, cheffe du service design graphique au Cnap.