accueil

Focus sur… Le Centre d’art contemporain Chanot, à Clamart.

Madeleine Mathé, directrice du Centre d’art contemporain Chanot à Clamart, nous présente ses différentes collaborations avec  des graphistes qui ont contribué à réaliser l’identité visuelle du lieu.

Vous avez pris la direction du centre d’art en 2012. Pouvez-vous nous en présenter les missions et la programmation ?

Aujourd'hui, le Centre d'art contemporain Chanot s'inscrit dans une démarche de soutien au champ des arts visuels et à sa rencontre avec les publics. La programmation du lieu croise les modes d'expressions : musique, performances, arts visuels… Par le passé, la démarche d’exposition était moins prospective et le rythme était très soutenu avec quasiment une exposition par mois. Désormais, le centre d’art propose quatre expositions par an, accompagnées d’évènements satellites. Autant de rendez-vous permettant la sensibilisation du public et la diffusion des jeunes artistes et de leurs pratiques émergentes.

Vous avez choisi de collaborer avec de jeunes graphistes. Quel est votre projet et quel type de collaboration envisagez-vous ?

Mon projet artistique et culturel s’élabore autour de la jeune création et  il était essentiel pour moi de pousser l’exploration artistique dans tous ses médiums. C’est pourquoi  le graphisme y a trouvé une place évidente. Ce nouveau projet graphique, porté aujourd’hui avec  la municipalité, est comme une exposition imprimée au service de l’image du lieu. Le centre a pour volonté de se distinguer grâce à une identité visuelle forte et adaptée au message qu’il diffuse. Mes différentes collaborations avec des graphistes sont des cartes blanches qui prennent en compte les impératifs d’une communication institutionnelle.

Le centre d’art contemporain Chanot  invite chaque année depuis 2013 un atelier graphique différent. Ces différentes collaborations ont notamment permis de faire évoluer le logo, jusqu’à l’actuel qui a également entrainé une modification du nom.  Ces invitations graphiques renouvellent chaque année l’image du lieu sur les différents supports de communication : la plaquette annuelle, des cartons d’invitation et des affiches pour les 4 expositions annuelles ainsi que des dossiers de presse et des guides de visite.  
J’ai donc commencé à travailler avec  Côme de Bouchony en 2013. Son projet basé sur la photographie et le visuel, propose également une double signature mêlant le bloc adresse et le logo qu’il imagine. En 2014, Fanette Mellier a suggéré un projet sur le signe décliné de l’architecture du lieu, reconnaissable par l’extension de verre, imaginée par l'architecte Michel Lenouvel, il participe à la forte identification de la structure. Puis c’est au tour du duo Syndicat (Sacha Léopold et François Havegeer) de contribuer en 2015 à  l’image du lieu en offrant une identité basée sur les visuels d’exposition et des aplats de couleur en ton direct.

Vous travaillez actuellement avec l’Atelier Müesli et ce dans une temporalité plus longue de trois ans. Pouvez-vous nous expliquer ce changement de format ?

Depuis 2016, nous avons décidé d’allonger le format de collaboration avec les graphistes à trois ans. Ce nouveau format répond au désir de développer un travail sur la durée et ainsi inscrire l’image du centre dans une temporalité plus étendue.

C’est l’Atelier Müesli (Mytil Ducomet et Léa Chapon) qui est chargé jusqu’en 2018 de répondre à cette commande. Leur travail offre une lecture tournante des différents outils de communication ainsi que des impressions par aplats colorés selon de type d’objet. À cette occasion nous avons modifié le nom du lieu qui est désormais le Centre d’art contemporain Chanot (CACC). Pour poursuivre la démarche de ces invitations graphiques et de la mise en valeur du design graphique de façon plus générale,  le CACC envisage une exposition en 2018, dernière année de collaboration avec l’Atelier Müesli, autour de leurs travaux, l’idée étant de valoriser les différents objets et de donner à voir la collaboration avec le centre dans son intégralité.

Entretien réalisé par Anne-Claire Deleau (Assistante de coordination, Pôle développement culturel, partenariats et éditions, Centre national des arts plastiques.)