accueil

Biographie
Ancien étudiant de l’École supérieure Estienne et de l’université Paris-Diderot Paris 7 et docteur de l’université de Reading (Royaume-Uni), Sébastien Morlighem est chercheur et enseignant en histoire du graphisme et de la typographie, superviseur des mémoires de fin d’études du DNSEP, coordinateur du post-diplôme Typographie & langage à l’École supérieure d’art et de design, Amiens. Il est également organisateur et commissaire scientifique de plusieurs colloques, journées d’études et expositions (2014,« Les Didot et la typographie moderne », Ésad/Bibliothèques d’Amiens métropole, Amiens ; 2012, « Pierre-Simon Fournier et la typographie des Lumières », Ésad/Bibliothèques d’Amiens métropole, Amiens ; 2011,« Claude Garamont, créateur typographique. De la Renaissance au revival », Ésad/Bibliothèques d’Amiens métropole, Amiens ; 2010, « Roger Excoffon et la fonderie Olive », Ésad Amiens ; 2007, colloque « Le livre et ses desseins », Imec, Abbaye d’Ardenne, Caen). Créateur et directeur de la collection « Bibliothèque typographique » pour Ypsilon Éditeur, il est le co-auteur de plusieurs ouvrages et d’articles sur la création typographique historique et contemporaine, sur le design graphique et le livre. Il a donné des conférences dans le monde entier (Londres, Berlin, Barcelone, New York, Mexico, Bangkok).

Recherches
« Je viens d’achever une thèse de doctorat intitulée The ‘modern face’ in France and England, 1781–1825: typography as an ideal of progress à l’université de Reading (Department of typography and graphic communication). Mes recherches récentes et à venir portent principalement sur la création typographique française et anglaise (XVIIIe-XXe siècles). Mes interlocuteurs réguliers sont (entre autres) James Mosley, Eric Kindel et Paul Shaw. Mes ressources se situent dans un certain nombre de bibliothèques, d’archives et de collections privées en Europe et aux États-Unis. Par ailleurs, je suis actuellement en train de développer une recherche sur les relations entre archive et design graphique, plus précisément dans le domaine de l’édition (livres, magazines, etc.). (Sébastien Morlighem)

Bibliographie essentielle
• « Il n’y a pas d’histoire de la typographie », in Eigengrau, Chaumont, Centre international du graphisme, 2014.
• « La ville, expansion totale de la lettre », in Coll., Karbid. Berlin – de la lettre peinte au caractère typographique, Paris, « Bibliothèque typographique », Ypsilon éditeur, 2013.
• « Moderne depuis toujours », Étapes, n°208, septembre 2012.
• « Mr Mistral », Eye Magazine, n° 79, printemps 2011.
Roger Excoffon et la fonderie Olive (co-écrit avec Sandra Chamaret et Julien Gineste), Paris, « Bibliothèque typographique », Ypsilon éditeur, 2010.